[PORTRAIT : Valérie SOUBEYROUX]

[PORTRAIT : Valérie SOUBEYROUX]

  > QUI ES-TU VALÉRIE SOUBEYROUX ?

J’ai travaillé durant 30 ans dans l’informatique du secteur bancaire. Puis j’ai décidé de faire un CIF pour me former à l’art de la reliure. Je faisais déjà des carnets de voyage et suis une passionnée de papier. Cette formation m’a beaucoup apporté en technicité. À la fin de cette formation, j’ai obtenu mon CAP « Arts de la reliure » et j’ai quitté mon entreprise.

J’ai monté mon atelier KOKELICO, à Teyran, basé sur la reliure traditionnelle mais mon cœur de métier aujourd’hui est plus la création de papeterie haut de gamme. J’aime allier la technique artisanale exigeante de la reliure et l’expression créative artistique, en utilisant le papier, le cuir, le fil de coton, le fil de fer et des encres. Je crée des carnets ou des compagnons avec des papiers particuliers et des papiers décorés que je réalise moi-même. Je fais également sur mesure des livres objets personnalisés à partir de photos.

Ça fait un an que je suis à Context’Art qui m’est un soutien important et bienveillant. Je vends sur des marchés, en dépôt dans des boutiques comme l’AteLiées. Je vends aussi en ligne depuis mon site et depuis peu sur Etsy.

  > ALORS CE CONFINEMENT COMMENT ÇA SE PASSE ?

Bien gros chamboulement, tout est annulé, les foires, lesmarchés, etc.

J’ai des matières premières en stock du coup, je travaille des papiers.

Je fais de l’Éco-Print, une technique d’impression végétale, j’explore ! Je picore des végétaux dans mon jardin que je mets en avant dans des livres d’artistes. Je fais plusieurs petits livres dont la série « un mois d’avril si particulier ». C’est de circonstance.

Mon travail m’apporte de la sérénité et de la liberté bien qu’en ce moment de l’inquiétude aussi. J’ai une expo en août dans le Var, près du Fort de Brégançon, lieu qui m’est cher, je m’y prépare un peu ce n’est pas encore annulé.

  > QUEL EST TON ANTIVIRUS ?

Explorer l’Éco-Print !

  > LA 1ÈRE CHOSE QUE TU FAIS APRÈS LE CONFINEMENT ?

Aller voir mes proches, famille et ami(e)s, et me promener à Montpellier, en ville.

Retrouvez Kokelico sur Instagram et Facebook